Récapitulatif de la saison 3, épisodes 3 et 4 de « L’amour est aveugle » –

Je ne sais pas ce qui me choque le plus : Nancy rejetant la demande en mariage d’Andrew, ou Andrew utilisant apparemment des gouttes pour les yeux Rohto. Pour ceux d’entre vous qui n’étaient pas de gros stoners au lycée, ces gouttes sont notoirement fortes et procurent une sensation de refroidissement intense pour vos yeux. Elles éclaircissent et blanchissent vos globes oculaires en un clin d’oeil. Et Andrew, un jeune homme de 29 ans, les utilise dans son confessionnal. Le même confessionnal où il admet qu’il n’a jamais pensé qu’il serait capable de s’intéresser à quelqu’un qui le ferait pleurer. Balle esquivée, Nance !
Nancy gambade vers Bartise, qu’elle appelle la version masculine d’elle-même ainsi que son « jumeau masculin », et accepte avec joie sa proposition. La chimie de leur vie réelle est contagieuse. Il y a une familiarité instantanée entre eux ; leur langage corporel est chaleureux et ouvert l’un envers l’autre, et, comme Cole avant lui, Bartise est sur ses seins ! Joli ! Nous avons l’occasion de les voir passer du temps ensemble après leur première rencontre, ce qui n’est pas le cas pour tous les couples, et c’est mignon. Ils sont nerveux mais d’une manière excitée et mignonne, et même si ces deux-là ne vont pas jusqu’à l’autel, je pense que leur connexion initiale est authentique (comme elle peut l’être !).
Pendant ce temps, la réunion de SK et Raven est … maladroite. Toute la familiarité que nous avons vu avec Nancy et Bartise ? Ces deux-là montrent l’inverse de cela. Je ne pense pas que cela signifie qu’ils sont condamnés, mais plutôt qu’ils doivent travailler plus dur pour créer cette aisance physique. SK et Raven ont presque besoin de quelqu’un comme Nancy ou Bartise, quelqu’un qui peut briser la glace et créer cette proximité. Raven est nerveuse à l’idée que SK la trouve attirante, et je vois des parallèles entre ses insécurités et son obsession pour la musculation. J’applaudis Raven pour avoir verbalisé le fait que l’expérience de rencontrer SK est écrasante pour elle, et je pense que ces deux-là font un bon travail pour communiquer leur malaise dans ces deux épisodes.
Et enfin, Matt fait sa demande à Colleen. Elle a sa fin de conte de fées ! Pour l’instant, du moins. Ils courent l’un vers l’autre et semblent sincèrement heureux de ce qu’ils voient. Je pense vraiment que ces deux jeunes fous vont y arriver ! Santé à l’idée d’être aussi légers qu’un téton !
Peu après, ces Texans atterrissent à Malibu pour apprendre à mieux se connaître avant de se marier. Quelqu’un d’autre a vu Colleen demander à Matt s’il vivait avec son ex ? Bébé, ils étaient mariés ? Pendant 6 ans ? Laissez l’enregistrement montrer qu’elle dit littéralement, « Attends, tu vas devoir me rappeler avec tout ton, genre, passé. Vous avez vécu ensemble ? » Le passé ? Bébé ! C’était une EX-FEMME. Je vais… de l’avant. Je suis aussi obsédé par le fait que Colleen prétende être une foodie alors qu’elle n’est pas familière avec le sashimi. C’est impayable. Cela étant dit, leur chimie semble grande, et, bien sûr, Colleen était un utilisateur de Hinge en série. J’ai une question sur le tatouage « EST » de Matt, cependant, et j’espère que ce n’est pas en référence à l’organisation Erhard Seminars Training, que j’ai appris en regardant
The Americans
!
L’alchimie entre Alexa et Brennon semble également solide, et je rigole en voyant Alexa « se débrouiller » dans les grands espaces de Malibu. Ramenez cette fille à son Botox, au plus vite ! En parlant de ça, je ressens une certaine tristesse quand Alexa et Brennon révèlent l’un à l’autre qu’ils ont tous les deux pris du Botox. Je ne suis pas anti-Botox, j’ai des injections de Botox. Mais cela m’attriste car j’ai l’impression que leurs confessions sont presque teintées de regret. Ce n’est pas le Botox qui me fait réfléchir, mais les raisons profondes qui les poussent à le faire. C’est à Malibu que ces deux-là discutent de ce qui sera probablement leur plus grand obstacle : leurs familles aux antipodes l’une de l’autre. Celle d’Alexa est grande, turbulente et offensive, tandis que celle de Matt est calme et tranquille. Comment ces deux mondes vont-ils fusionner ?
Le pauvre SK n’a pas réalisé qu’il s’inscrirait dans un camp d’entraînement en demandant Raven en mariage. Elle leur fait faire une séance de Pilates et SK a du mal à tenir le coup. Pendant leur bain sonore, il s’endort rapidement – et qui d’entre nous ne le ferait pas ? Sa sieste semble déranger Raven, mais c’est peut-être simplement qu’elle ne ressent toujours pas ce je ne sais quoi, ce frisson d’excitation, lorsqu’elle est avec lui. Elle dit à SK qu’elle aimerait qu’il ait plus de dynamisme et admet qu’elle se sent toujours physiquement mal à l’aise avec lui. Personnellement, j’apprécie sa confiance tranquille et constante. Malheureusement, c’est le corps qui compte, et je n’ai pas beaucoup d’espoir que ces deux-là parviennent à surmonter ce décalage.
Cole et Zanab sont également déconnectés, mais pas physiquement. Leur connexion physique est là ; pour le dire franchement, ils baisent, mais quelque chose ne correspond pas. À un moment donné, Cole dit que leur conversation est ennuyeuse et demande ensuite à Zanab quel est son grand chat préféré. Et ça, mesdames et messieurs, c’est ce que ça donne de sortir avec une fille de 26 ans ! Cole continue de dire que voir Zanab est surréaliste et qu’il avait une image différente de ce à quoi elle ressemblerait. C’est bizarre. Encore plus bizarre ? Comment Cole dit à Zanab qu’elle est différente sans maquillage. Premièrement : elle ne l’est pas. Deuxièmement : c’est impoli de dire ça ! Zanab ne peut pas laisser passer ça, et j’ai le sentiment que cette remarque perdue fera une apparition dans une prochaine dispute.
Leur premier matin ensemble n’est pas génial non plus. Zanab dit que Cole a roulé hors du lit et lui a réservé un traitement silencieux pendant quelques heures. Cole dit qu’il était fatigué et qu’il voulait laisser Zanab dormir. Les deux continuent de se disputer… sur la sémantique, sur le trou de maïs, sur la boisson pour fille de Cole. Mais soyons réalistes : La véritable dispute porte simplement sur le fait que leurs expériences de la vie réelle ne sont pas à la hauteur des attentes de leur vie de pod. Je dois dire, cependant, que je suis impressionné que Cole sache jouer aux échecs !
Lorsque les ex se rencontrent pour la première fois (c’est toujours drôle qu’ils soient tous considérés comme des ex), nous voyons enfin comment cette dynamique se déroule dans le « monde réel ». (Ok, bien, au moins un pas de plus vers celui-ci.) Matt roule pour sa femme ! Et Colleen admet que Cole est sexy mais rien de plus. Elle l’évite – non pas parce qu’elle le désire, je pense, mais parce qu’elle pense que tomber sur un ex, quel qu’il soit, est la chose la plus gênante du monde. Je pense qu’elle est satisfaite de Matt. Raven et SK admettent à leurs amis qu’ils n’ont pas encore eu de relations physiques, tandis que Cole et Zanab révèlent qu’ils ont baisé cinq fois. Cole admet aux « gars » que malgré cela, il a des problèmes avec Zanab. Sa formulation m’inquiète. Il dit quelque chose comme « J’ai été capable de créer cette fille dans le pod… Au lieu de ce que je voulais qu’elle soit, c’est ce qu’elle est. » Cool, cool. Pour info, je ne pense pas non plus que Zanab soit si passive-agressive. Je pense qu’elle exprime juste ses irritations. Note complémentaire : je vis pour les réactions de Bartise et Alexa au célibat de Raven et SK. Elles sont toutes les deux prises au dépourvu mais restent calmes et se soutiennent sur le moment. Comme… c’est bizarre.
SK peut s’identifier à Cole. Il s’ouvre à propos de ses difficultés avec Raven, disant que leur relation est un travail en cours, et confie que la première nuit, ils étaient assis à des extrémités opposées du canapé. Bartise est certain que les choses seraient différentes s’il était avec Raven. Je suis d’accord, mais c’est dû à la personnalité de Bartise en général, et non à sa chimie spécifique avec Raven.
Cole est définitivement dans la course pour le pire, mais Bartise arrive à arracher la couronne à la toute dernière minute. Dites-moi pourquoi Bartise pense que c’est approprié d’admettre qu’il regrette d’avoir coupé les ponts avec Raven trop rapidement, et en plus, dire à Nancy, sa fiancée, qu’il pense que Raven est une menteuse. La densité ! Et avant ça, Nancy et Bartise s’en sortent vraiment bien ? Ils rient, se baignent et ont une conversation franche mais solide sur leur différence d’âge. Et puis… et puis ! Et puis Bartise a le culot de parler de Raven à Nancy pendant une conversation sur l’oreiller.
Leur discussion d’après-fête commence de manière innocente : ils bavardent sur les autres couples, comparent leurs notes sur ceux qui, selon eux, iront jusqu’au bout. Nancy exprime alors son soulagement à Bartise sur ce qu’elle a ressenti en voyant un de ses ex, SK. Elle dit essentiellement que le fait de le voir pour la première fois a validé sa décision de choisir Bartise. Elle est heureuse d’être là où elle est. Bartise répond en disant que c’est le contraire de ce qu’il a vécu. Redites-moi ça ? Il revient sur la soirée, commente les vêtements moulants de Raven et dit à sa propre fiancée qu’il pense que Raven est « chaude comme la merde ». Il insiste sur le fait que Raven est le type de fille qu’il recherche dans le monde réel et continue à dire que Raven et lui partagent toutes ces similarités. Il révèle à Nancy à quel point elle et Raven étaient proches lorsqu’elles étaient dans les capsules, et il dit qu’il pleurait sur Raven. Raven par-ci, Raven par-là ! La ferme ! Et pour info, je ne déteste pas Raven. C’est pas la faute de Raven ! Bartise, on te soutenait ! Comment oses-tu blesser Nancy comme ça ? Et si tu te rends même pas compte que tu la blesses… grandis un peu ? Nancy a besoin d’un homme, pas d’un garçon.

READ  La star de la GAA Davy Fitzgerald soulève des questions sur la vente présumée d'un prêt à un "fonds vautour" - The Irish Times

Table des matières

Plus d'articles