Denise Richards et son mari pris pour cible lors d’une fusillade « terrifiante » sur la route.

Denise Richards est indemne après qu’elle et son mari aient été pris pour cible dans un incident de rage au volant lundi (14 novembre). Les vraies femmes au foyer de Beverly Hills a fait l’objet de tirs par un autre conducteur alors qu’elle et son conjoint Aaron Phypers voyageaient à Los Angeles, rapporte TMZ.

L’incident a eu lieu alors que Richards était en route pour le Popsicle Studio L.A., avec Phypers au volant. Le mari de Richards avait du mal à trouver le plateau, ce qui aurait irrité un autre conducteur derrière eux qui aurait commencé à crier sur le couple.

TMZ rapporte que Phypers a laissé l’autre conducteur passer devant sa voiture, mais il a tiré sur le couple lorsqu’il est passé, frappant l’arrière du camion du côté du conducteur mais évitant Phypers ou Richards, qui n’ont pas été blessés. Sur une photo publiée par TMZ, un trou de balle clair est visible à l’arrière du camion de Phypers, près de son feu arrière.

Malgré cet incident effrayant, Richards a repris le travail ce jour-là, restant sur le plateau pendant 12 heures, selon TMZ. L’actrice tourne actuellement Angels Fallen : Warriors of Peace, un film d’action dont la sortie est prévue pour 2023. Personnes rapporte qu’un membre de l’équipe de production a contacté les autorités au sujet de l’incident de tir, mais n’a pas déposé de rapport de police.

« La société de production a fait en sorte qu’elle se sente en sécurité, mais elle n’a pas déposé de rapport de police », a déclaré une source au média. « Ils pensent maintenant que les gens en avaient après la voiture elle-même parce qu’elle vaut beaucoup d’argent ».

READ  Khloé Kardashian applaudie par ses fans pour avoir refusé de laisser Tristan Thompson payer l'anniversaire de True dans 'The Kardashians' : "Queen Sh*t"

Richards s’est exprimée plus tôt dans la journée au sujet de la fusillade, répondant à un tweet depuis supprimé d’un autre utilisateur.

« Merci. Je ne souhaite jamais de mal à personne », a-t-elle écrit. « Ce que j’ai vécu hier avec mon mari, même si ça ne vous intéresse pas. C’était la situation la plus terrifiante que j’aie jamais vécue. Je suis désolée qu’un tir n’ait pas effleuré mon cou… trou du cul. »

Table des matières

Plus d'articles