American Horror Story : NYC’ : 5 choses que vous avez manquées dans les épisodes 5 et 6

Ce n’est pas tous les jours que American Horror Story ne parvient pas à se surpasser. Mais c’est exactement ce qui s’est passé cette semaine grâce à une lecture de cartes de tarot de l’enfer et un crime si dérangeant qu’il est difficile de l’envisager.

Ajoutant à la terreur, American Horror Story : NYC a été la série la plus réaliste qui soit. Au lieu de sorcières, de fantômes et de vampires, cet épisode est consacré aux tueurs en série et aux flics incompétents. Mais ce n’est pas parce que la série s’est consacrée au réalisme qu’il n’y a pas eu d’excès. Considérez ceci comme votre guide de toutes les AHS Des œufs de Pâques que vous avez peut-être manqués.


1

Cette drag queen était probablement un clin d’oeil à l’histoire de Patti LuPone dans ‘AHS’.

ahs-nyc-eps56-6
Photo : FX

Un autre épisode de American Horror Story : NYC, une autre drag queen qui tente de devenir Kathy Pizzaz (LuPone). Cette fois-ci, la chanteuse sans nom s’entraîne sur la chanson « Witchcraft » de Frank Sinatra. Contrairement à la semaine dernière, LuPone n’a jamais interprété cette chanson en public. Il semble plus probable que cette sélection soit un clin d’oeil à son passé avec American Horror Story. LuPone est apparue pour la première fois dans Coven, le volet de cette série consacré aux sorcières. Dans cette saison, elle a joué le rôle de la chrétienne fondamentaliste et meurtrière de mari Joan Ramsey.


2

L’ange de la mort de l’asile est de retour.

ahs-nyc-eps56-5
Photo : FX

Merci aux dieux, Shacath est de retour. Dans « Bad Fortune », Gino (Joe Mantello) essaie de critiquer Kathy pour son activité de médium. Pour le calmer, Kathy lui propose de lui faire une lecture, mais les trois mêmes cartes reviennent sans cesse : Le jugement, le diable et la mort. Flippant. Ce qui suit est encore plus effrayant. Une silhouette noire avec des ailes géantes apparaît derrière Gino, le menaçant discrètement.

Cette hallucination possible n’était pas aléatoire. C’était Shacath, l’Ange de la Mort qui apparaît dans Asylum. Pendant cette saison, Shacath était jouée par Frances Conroy. Cette fois-ci, son visage a été caché, mais qui sait ? On pourrait apercevoir Conroy avant la fin de la saison.


3

Velvet Touch est un clin d’œil à un film des années 1940.

ahs-nyc-ep56-3
Photo : FX

Que serait une série sur la ville de New York des années 1980 sans un réparateur louche ? Cette fois-ci, notre réparateur est connu sous le surnom de Velvet Touch, et il entretient de bonnes relations avec la mafia. C’est un surnom approprié étant donné l’amour de ce personnage pour les tissus flashy, mais c’est aussi un clin d’œil à l’histoire du cinéma.

Réalisé par Jack Gage et mettant en vedette Rosalind Russell, The Velvet Touch est sorti en 1948. Ce film noir tourne autour d’une vedette de Broadway qui tue accidentellement son producteur et ancien amant. À l’époque, l’intrigue du film a été critiquée parce qu’elle était trop évidente, mais elle a été saluée pour son caractère théâtral.


4

Au moins un corps a été retrouvé sur Fire Island.

ahs-nyc-eps56-1
Photo : FX

Cette combinaison d’épisodes est consacrée à l’élimination des corps. Il s’avère que Patrick (Russell Tovey), le flic menteur, connaît Sam (Zachary Quinto), le marchand d’art véreux, depuis le début. Ils se sont rencontrés sur Fire Island il y a des années, mais leur nuit de fête a rapidement pris une tournure tragique.

Rien de ce qui est décrit dans « The Body » n’est jamais arrivé sur la vraie Fire Island. Mais il y a eu au moins un corps qui a été découvert sur la destination de vacances. En 1996, les restes partiels d’une femme ont été trouvés. Étiquetées « Jane Doe n° 7 », d’autres parties de son corps ont été retrouvées 15 ans plus tard, en 2011, et ont pu être retracées grâce à des tests ADN.


5

NYC’ donne de sérieuses vibrations de ‘Asylum’ de la manière la plus dérangeante qui soit.

ahs-nyc-eps56-4
Photo : FX

Après onze saisons, c’est vraiment difficile pour American Horror Story de se surpasser. Après tout, c’est la série qui a commencé avec un adorable tireur et un meurtre via un costume en caoutchouc. L’horreur est fondamentalement son défaut. Pourtant, « The Body » a réussi à faire exactement cela. Dans un flash-back, Patrick et Sam font l’amour à tour de rôle avec un troisième homme ligoté (mais initialement consentant) portant un masque en cuir. Mais à mi-parcours, Sam se rend compte que l’homme avec lequel Patrick fait l’amour n’est plus en vie. Ouaip, Patrick a fait l’amour avec un cadavre. Et pire encore ? On ne sait pas depuis combien de temps l’homme était mort.

Ce qui est bizarre dans cette scène, ce n’est pas qu’elle existe, même si c’est exactement le genre de chose à vous donner des cauchemars. Non, ce qui est étrange, c’est que c’est la deuxième fois que Zachary Quinto est impliqué dans la nécrophilie dans le American Horror Story l’univers. Dans L’asile, Quinto joue le rôle du Dr Oliver Thredson, alias Bloody Face. Dans l’un des passages les plus horribles de cette saison, il révèle qu’il a assassiné et profané sexuellement le cadavre de la partenaire de Lana (Sarah Paulson), Wendy (Clea DuVall). C’est une tendance alarmante, M. Quinto.

Où regarder en streaming American Horror Story : NYC

Un autre épisode de American Horror Story : NYC, une autre drag queen qui tente de devenir Kathy Pizzaz (LuPone). Cette fois-ci, la chanteuse sans nom s’entraîne sur la chanson « Witchcraft » de Frank Sinatra. Contrairement à la semaine dernière, LuPone n’a jamais interprété cette chanson en public. Il semble plus probable que cette sélection soit un clin d’oeil à son passé avec American Horror Story. LuPone est apparue pour la première fois dans Coven, le volet de cette série consacré aux sorcières. Dans cette saison, elle a joué le rôle de la chrétienne fondamentaliste et meurtrière de mari Joan Ramsey.

Merci aux dieux, Shacath est de retour. Dans « Mauvaise fortune », Gino (Joe Mantello) essaie de critiquer Kathy pour son activité de médium. Pour le calmer, Kathy lui propose de lui faire une lecture, mais les trois mêmes cartes reviennent sans cesse : Le jugement, le diable et la mort. Flippant. Ce qui suit est encore plus effrayant. Une silhouette noire avec des ailes géantes apparaît derrière Gino, le menaçant discrètement.

Cette hallucination possible n’était pas aléatoire. C’était Shacath, l’Ange de la Mort qui apparaît dans Asylum. Pendant cette saison, Shacath était jouée par Frances Conroy. Cette fois-ci, son visage a été caché, mais qui sait ? On pourrait apercevoir Conroy avant la fin de la saison.

Que serait une série sur la ville de New York des années 80 sans un réparateur louche ? Cette fois-ci, notre fixateur est connu sous le surnom de Velvet Touch, et il a de bonnes relations avec la mafia. C’est un surnom approprié étant donné l’amour de ce personnage pour les tissus flashy, mais c’est aussi un clin d’œil à l’histoire du cinéma.

Réalisé par Jack Gage et mettant en vedette Rosalind Russell, The Velvet Touch est sorti en 1948. Ce film noir tourne autour d’une vedette de Broadway qui tue accidentellement son producteur et ancien amant. À l’époque, l’intrigue du film a été critiquée parce qu’elle était trop évidente, mais elle a été saluée pour son caractère théâtral.

Cette combinaison d’épisodes est consacrée à l’élimination des corps. Il s’avère que Patrick (Russell Tovey), le flic menteur, connaît depuis longtemps Sam (Zachary Quinto), le marchand d’art véreux. Ils se sont rencontrés sur Fire Island il y a des années, mais leur nuit de fête a rapidement pris une tournure tragique.

Rien de ce qui est décrit dans « The Body » n’est jamais arrivé sur la vraie Fire Island. Mais il y a eu au moins un corps qui a été découvert sur la destination de vacances. En 1996, les restes partiels d’une femme ont été trouvés. Étiquetées « Jane Doe n°7 », d’autres parties de son corps ont été retrouvées 15 ans plus tard, en 2011, et ont pu être retracées grâce à des tests ADN.

Onze saisons, c’est vraiment dur pour… American Horror Story de se surpasser. Après tout, c’est la série qui a commencé avec un adorable tireur et un meurtre via un costume en caoutchouc. L’horreur est fondamentalement son défaut. Pourtant, « The Body » a réussi à faire exactement cela. Dans un flash-back, Patrick et Sam font l’amour à tour de rôle avec un troisième homme ligoté (mais initialement consentant) portant un masque en cuir. Mais à mi-parcours, Sam se rend compte que l’homme avec lequel Patrick fait l’amour n’est plus en vie. Ouaip, Patrick a fait l’amour avec un cadavre. Et pire encore ? On ne sait pas depuis combien de temps l’homme était mort.

Ce qui est bizarre dans cette scène, ce n’est pas qu’elle existe, même si c’est exactement le genre de chose à vous donner des cauchemars. Non, ce qui est étrange, c’est que c’est la deuxième fois que Zachary Quinto est impliqué dans la nécrophilie dans le American Horror Story l’univers. Dans L’asile, Quinto joue le rôle du Dr Oliver Thredson, alias Bloody Face. Dans l’un des passages les plus horribles de cette saison, il révèle qu’il a assassiné et profané sexuellement le cadavre de la partenaire de Lana (Sarah Paulson), Wendy (Clea DuVall). C’est une tendance alarmante, M. Quinto.

Où regarder en streaming American Horror Story : NYC

READ  The Big Brunch " pourrait être l'émission de cuisine la plus gentille depuis " Bake Off ".

Table des matières

Plus d'articles