Alyssa Farah Griffin se heurte à Sunny Hostin après qu’elle ait comparé les femmes votant républicain à des « cafards votant pour le raid » dans « The View ».

Alyssa Farah Griffin a eu un échange houleux avec Sunny Hostin alors qu’elle parlait des femmes qui votent républicain dans l’épisode d’aujourd’hui de  » The View  ». The View. L’ancienne collaboratrice de la Maison Blanche, qui est la seule voix conservatrice à la table, n’a pas hésité à faire taire Hostin après qu’elle ait comparé les femmes républicaines à des « cafards votant pour le raid. »

A l’approche des élections de mi-mandat, le panel a donné son avis sur les questions sur lesquelles les gens votent. Hostin a admis qu’elle était surprise par la question de l’avortement, en déclarant : « J’ai lu un sondage pas plus tard qu’hier, selon lequel les femmes blanches, républicaines, des banlieues, vont maintenant voter républicain. C’est presque comme si les cafards votaient pour le raid. »

Dès que Griffin a entendu la comparaison de sa co-animatrice, elle a sauté sur l’occasion. Cependant, Hostin a continué à parler par-dessus elle en disant, « C’est comme s’ils votaient contre leur propre intérêt. Est-ce qu’ils veulent vivre à Gilead ? Est-ce qu’ils veulent être dans The Handmaidâs Tale? »

Quand un moment s’est libéré, Griffin a répliqué : « Est-ce que nous aimons la démocratie ou pas ? Parce que le simple fait de dire ça est insultant pour l’électeur. Les gens prennent des décisions en fonction de ce qui est bon pour leur famille », avant de faire remarquer à Hostin : « Vous aviez une opinion différente sur l’avortement il n’y a pas si longtemps et vous avez évolué sur ce point. »

Comme Hostin a confirmé qu’elle croit toujours que l’avortement est mauvais, Griffin l’a questionnée sur la raison pour laquelle une autre femme n’est « pas capable d’avoir un point de vue différent ».

READ  À voir ou à laisser : "Killer Sally" sur Netflix, un vrai film policier sur ce qui a conduit une culturiste à tuer son mari, concurrent de M. Olympia.

« Je n’ai pas évolué récemment sur cette question. Je suis catholique. C’est ma foi. Je crois que l’avortement est mauvais pour moi. Il y a une séparation entre le gouvernement et l’église et je n’ai pas le droit de le dire à quelqu’un d’autre », a expliqué Mme Hostin avant de revenir sur son point de vue. « Cependant, ils votent contre leur propre intérêt ».

The View est diffusé en semaine à 11/10c sur ABC.

Table des matières

Plus d'articles