Saurel, de Jaurès au cassage de grève

  • Par mjs34
  • Le 14/09/2016
  • Commentaires (0)

Aujourd’hui encore le maire-président a fait la preuve de la profondeur de ses convictions de gauche !

Confronté à une grève des personnels des cantines scolaires, il a décidé de prendre des arrêtés forçant certains de ces derniers à travailler.

Est-ce de gauche que de réprimer un mouvement de grève dont on est soi-même à l’origine de par le refus du dialogue social et le mépris affiché pour les syndicats ?

Pour nous la réponse est claire : ce choix démontre à nouveau, s'il le fallait, l’ancrage à droite de Saurel.

Nous appelons à la responsabilité. Il s’agit donc de tout faire pour éviter les grèves, par le dialogue respectueux de chacun-e.

La situation persistante de tension sociale voulue et le choix clair du maire d'entretenir des relations excécrables avec les syndicats, est dans l'impasse.

Le personnel et les syndicats doivent ici être entendus. Le service public doit être assuré. C’est l’intérêt général qui est en jeu. Le maire doit tout faire pour le préserver.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau