Montpellier, le règne de la médiocrité : violences sexistes dans l’équipe municipale

  • Par mjs34
  • Le 13/11/2016
  • Commentaires (0)

Des informations circulent dans la presse sur le fait que des violences sexistes auraient eu lieu entre deux conseillers municipaux. Si les faits relatés sont avérés, ils doivent nous faire réagir.


Ainsi l’agression présumée de Samira Salomon par Christophe Cour ne peut nous laisser indifférents - comme toute violence physique, et particulièrement quand il s’agit d’élus devant être exemplaires.

 

Si nous exprimons quand il est besoin des désaccords politiques avec la majorité municipale divers droite, nous apportons ici tout notre soutien à Samira Salomon dans cette épreuve.

 

Cet usage de la violence est grave. Il est purement inacceptable. Nous appelons avec force l’ensemble des responsables politiques et publics locaux à une ferme réaction de principe.

 

Nous demandons - alors que tout doit être entrepris par la justice pour poursuivre pénalement l’auteur - des sanctions politiques, à commencer par la démission de Christophe Cour.

 

Nous demandons à Philippe Saurel une prise de position claire et d’agir désormais en responsable, car il a la charge de la cohésion de son équipe et il doit en être à la hauteur.

 

Tout de même, à la lumière de cet évènement une question se pose : jusqu’où ira l’abaissement de l’image de Montpellier ?

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau