La jeunesse aux urnes pour faire gagner la gauche ce dimanche !

  • Par mjs34
  • Le 26/03/2014
  • Commentaires (0)

Ces dernières élections municipales sont marquées par une forte abstention des citoyens  c’est-à-dire 36,75%  quasiment 37% de taux d’abstention. Mais le triste record est battu par les 18-25 ans qui sont plus de 61% à ne pas s’être déplacé lors de ces dernières élections pour voter.

Ces taux, en constante augmentation à chaque élection, sont alarmants. Pourtant, selon un récent sondage, plus d’un jeune sur deux se dit intéressé par la politique. En réalité, il ne s’agit pas d’un réel désintérêt mais plutôt d’une défiance envers les politiques menées à l’heure actuelle. Cependant une majorité d’entre nous souhaite une amélioration de notre système démocratique et un apprentissage plus poussé de la démocratie et de la politique dans le cadre de l’Education Nationale.

Par ailleurs, il est vrai que lorsqu’on est jeune, beaucoup d’entre nous préfèrent penser à l’amélioration de son cadre de vie, à ses études, à des débouchés professionnelles et pourtant ces problématiques parfois locales sont posées sur la table à chaque élection. A ce titre, les élections municipales sont le meilleur moyen de se faire entendre.

A Montpellier, quasiment un électeur sur deux ne s’est pas déplacé pour aller voter lors de ce premier tour des municipales. Montpellier est aussi une ville étudiante, où 40% de la population à moins de 25 ans. Hélas, de nombreux étudiants restent inscrits sur les listes électorales de leur commune d’origine. Il est pourtant nécessaire de voter là où l'on réside ! Et nous devons le rappeler à de nombreux étudiants : c’était en effet, le but de notre campagne du mois de décembre, « 1 million de jeunes ne sont pas inscrits sur les listes électorales ! Et toi ? ». C’est à vous de décider pour notre ville et surtout ne laissez pas les autres décider à votre place.

La politique municipale de ces dernières décennies à Montpellier aura permis de rendre cette ville attractive et ouverte à de nombreux jeunes qui souhaitent s’y installer.
Car Montpellier, c’est la ville de l’intelligence et des étudiants, de nombreuses universités et écoles proposent des formations diverses et de qualité qui donnent à cette ville un rayonnement international. 
Car Montpellier, c’est la ville de la culture, qui permet de créer de nouveaux liens sociaux. Une culture accessible à tous, grâce au Pass Culture par exemple. Aussi grâce à des activités ouvertes à tous tels les ZAT (Zone Artistique Temporaire) dont le succès est reconnu dans toute la France. Mais aussi la Panacée qui permet à de jeunes artistes de s’installer au sein de notre cité.
Car Montpellier, c’est la ville de la mobilité, dont le réseau de tramway est l’un des plus denses d’Europe, complété par un réseau de pistes cyclables qui permet à notre ville de passer à une ville sans voiture progressivement et donc plus agréable pour ses habitants.
Car Montpellier, c’est la ville où le soleil ne se couche jamais, une ville du Sud où les jeunes et ses visiteurs peuvent faire la fête ou se rendre à un concert parfois proposé par la ville à tarif réduit ou gratuit (tel le festival Radio France).
 
Le candidat de la gauche, Jean-Pierre Moure, permettra cette continuité à la différence de l’UMP et ses alliés qui en quelques mois auront réduits à néant l’attractivité et le bien-être que l’on peut ressentir dans notre ville. C’est aussi le candidat qui souhaite améliorer nos conditions de vie, en instaurant une réduction importante des tarifs de tramways et des bus pour les étudiants. En mettant en place des tramways qui circuleront à des heures plus tardives pour permettre aux fêtards de rentrer chez eux en toute sécurité et par la même occasion les problèmes de tranquillité publique en centre-ville seront en partie résolus. Instaurer un Pass' Jeune pour favoriser l’accès aux loisirs et aux activités sportives en plus de la culture. Lutter contre le mal logement par la création de 2 500 logements étudiants supplémentaires.

Avec Jean-Pierre Moure, Montpellier sera aussi plus écologique et moderne ! Nous ne pouvons que nous réjouir de l’accord avec les écologistes. Montpellier doit passer à une régie publique de l’eau car il s’agit d’une ressource précieuse qui doit s’économiser et être accessible à tous à des tarifs convenables. Il en va de même pour l’énergie, c’est pour ça que ce programme propose la création d’une régie publique des énergies. Enfin, Montpellier doit comme d’habitude être en avance pour demain, et donc préparer la ville à la circulation des nouvelles voitures électriques et rendre le réseau internet plus accessible notamment par un réseau wifi dans les lieux publics et sur les principales places.  
   
Ces quelques éléments de présentation ne peuvent que nous faire comprendre de l’intérêt d’aller voter ce dimanche. Plusieurs visions de Montpellier vont s’affronter ces prochains jours, c’est à vous de choisir celle qui laisse une place plus importante à la jeunesse montpelliéraine. La future équipe municipale aura la possibilité de décider de la gestion de nos services publics, du nombre de construction de logements sociaux, de notre cadre de vie, alors n’oubliez pas d'aller voter !

Municipales Jeunesse Abstentionnisme Vote

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau