Saurel

Notre réaction aux propos du maire-président #MontpellierSale

 

Hier en Conseil Municipal de la Ville de Montpellier, nous avons été bassement attaqués par le

maire-­président et ses élus affidés par rapport à notre campagne sur la propreté de la voirie.

 

Quand nous mettons Saurel face à ses propres engagements et à la réalité vécue par les citoyens, il nous répond sur un autre sujet en nous invectivant.

 

Si pour lui la politique se résume à des postes, pour nous elle est d’abord affaire d’idées et de projets. Nous l’invitons à arrêter cette communication outrancière et indécente et à réellement agir dans l’intérêt général.

 

Aussi, nous condamnons fermement l’attitude sectaire de cette majorité municipale qui croit pouvoir privatiser à son compte le terme de citoyens. Cette faute intellectuelle est grave.

 

Et force est de constater que de nombreux citoyens sont de plus en plus déçus d’un maire­-président qui renie peu à peu ses promesses et démontre combien la “politique autrement” était une imposture morale.  

L'encadrement des loyers à Montpellier : Je dis oui !

10342882 10152428281425847 7210271989824890014 n

Les Jeunes Socialistes de l’Hérault lancent ce jeudi 9 octobre à 17h sur la place de la Comédie (devant l’office du tourisme) une campagne locale pour demander au gouvernement l’encadrement des loyers à Montpellier. Le tract pour cette campagne est en pièce jointe à ce billet.

Vous trouverez aussi en pièce jointe une lettre ouverte adressée à Philippe Saurel, Maire de Montpellier, lui demandant d’entreprendre les démarches nécessaires pour que notre ville puisse faire partie du dispositif d’encadrement des loyers. Notre Maire ne peut se contenter de dire qu’il n’est pas favorable à cet encadrement sans préciser ses raisons, les jeunes montpelliérains ont besoin de retrouver un peu de pouvoir d’achat pour faire face à la crise.

Parce qu’avec 70 000 étudiants représentant 21% de sa population, dont la plupart sont indépendants, nous ne pouvons nous résigner à accepter que malgré la baisse de l’abonnement aux Transports de l’Agglomération de Montpellier, la 8e ville de France soit la 6e plus chère pour les étudiants, avec un loyer annuel moyen de 5604 euros comme le rappelle la dernière enquête sur le coût de la vie étudiante de l’UNEF, Union Nationale des Etudiants de France. 

A cette situation, liée à une offre de logements largement insuffisante - tant privés qu’universitaires – au regard de l’attractivité de la ville, vient s’ajouter 2% de hausse du coût de la vie étudiante. Nous pensons également à tous ces jeunes actifs ou à la recherche d’un emploi, pour qui boucler les fins de mois n’est pas toujours aisé. Surtout pour les moins de 25 ans qui ne peuvent toujours pas accéder aux minimas sociaux.

L’encadrement des loyers est donc une nécessité pour notre ville étudiante, le Maire de Montpellier mais aussi le Premier Ministre, Manuel Valls,  doivent comprendre cet enjeu important pour la jeunesse. La force des convictions doit en effet l’emporter face aux lobbies immobiliers et aux différents intérêts privés.

Je signe la pétion pour demander au gouvernement l'encadrement des loyers à Montpellier

Tract - Encadrement des loyers à Montpelliertract-encadrement-des-loyers-a-montpellier.pdf (224.57 Ko)

Lettre ouverte à Philippe SAURELlettre-ouverte-a-philippe-saurel.pdf (111.72 Ko)