Ménard

Féria traditionnelle en Ménardie

    « Populaire, familiale, traditionnelle. Béziers retrouve sa Féria ». Le ton est donné pour la première féria de la nouvelle municipalité. Au programme ? Grande messe publique suivie d’un discours au « peuple biterrois » - la République n’est-elle pas une et indivisible ? - et interdiction de manifester pour les détracteurs à la corrida. Cocasse pour le grand défenseur des libertés qu’est l’ex fondateur de Reporter Sans Frontières.



Lire la suite

Quand Ménard attaque les pauvres en se riant du droit

    Alors que ses deux premiers mois de mandature ont rimé avec divertissement médiatique - nul besoin de repréciser exhaustivement l’ensemble de ses récentes frasques tellement l’ensemble de la population française en a entendu parler -, Robert Ménard défie le célèbre « jamais deux sans trois » en prenant des mesures attaquant directement la pauvreté. Malheureusement pas comme il serait souhaitable.

Lire la suite

Retour sur une journée de militantisme à Béziers

La journée débuta à 11h au marché de la place du 14 juillet avec l'action "Le Front National nous met sur la paille !".
Ce fut pour nous l'occasion d'interpeller les passants sur les dangers que représente le Front National sur les questions européennes, le doublement du prix de l'essence en cas de sortie de l'euro par exemple, en cette journée de l'Europe mais également à l'occasion de la venue de Marine Le Pen à Béziers pour donner un meeting.

Retrouvez également notre action au JT du 09/05 à partir de 3min15 : http://languedoc-roussillon.france3.fr/emissions/jt-1920-languedoc-roussillon

Lire la suite

Robert Ménard, un mois de politique intéressée et capricieuse

Voilà un mois que Robert Ménard a été élu maire de Béziers et, outre le couvre-feu dans certains quartiers et l’entrée de l’extrême-droite à son cabinet, ce sont tant ses priorités que son attitude qui nous inquiètent. Un mois sans passer plus d’une semaine sans que la presse nationale ne s’intéresse à ses dernières frasques, pour se faire remarquer.

Lire la suite

Robert Ménard amorce le mandat de la haine de l'autre : premières mesures stigmatisantes

    Le Mouvement des Jeunes Socialistes de l’Hérault est horrifié du couvre-feu mis en place par l’arrêté municipal 736 de la ville de Béziers. Celui-ci concerne tout enfant de moins de 13 ans résidant dans l’« hyper centre-ville » ou « le quartier de la Devèze ». Autant dire deux quartiers populaires, connaissant des taux de concentration de pauvreté effroyables. Cette mesure, éminemment stigmatisante, nuit gravement au principe d’égalité républicaine, participe à monter les populations les unes contre les autres et renforcer le sentiment d’insécurité.



Lire la suite