André Vézinhet ne se représente pas aux élections départementales : réaction du MJS 34

  • Par mjs34
  • Le 05/11/2014
  • Commentaires (1)

1622379 10151984555565847 763337639 o

C’est avec peine mais respect que le Mouvement des Jeunes Socialistes de l’Hérault a appris la décision d’André Vézinhet de ne pas se présenter aux élections départementales à sa succession. Il faut saluer la détermination de cet homme qui, à maintes reprises, a démontré que le courage politique permet d’aller jusqu’au bout de ses engagements.

Lorsqu’un homme politique de telle envergure décide de ne pas se représenter, les militants socialistes ne peuvent que rester stupéfaits et abasourdis. Mais en réalité, il s’agit d’un acte politique fort et certains hommes et femmes politiques feraient mieux d’en prendre de la graine. André Vézinhet vient de répondre aux vœux de nombreux militants du PS et du MJS qui souhaitent que la politique ne soit plus une profession. Cela signifie le respect de la règle du non cumul des mandats. Le Président du Conseil Général avait déjà répondu à cette attente en ne se représentant pas, en 2012, aux élections législatives. Par ailleurs, le non cumul des mandats dans le temps est aussi une nécessité pour le renouveau au sein de notre démocratie. André Vézinhet fait donc preuve d’exemplarité.

Je tiens au nom des jeunes socialistes de l’Hérault à remercier André Vézinhet pour ses combats politiques en faveur de la solidarité, notamment la multiplication du nombre de logements sociaux. Mais aussi ses derniers combats comme celui de la réforme territoriale qui risque d’anéantir la solidarité territoriale entre les agglomérations et les territoires ruraux. Par ailleurs, ses propos contre le maire divers droite de Montpellier doivent être soutenus, à cause de l’appétit d’ogre de Philippe Saurel, la gauche risque de perdre le Conseil Général pour la première fois depuis la libération. Il faut arrêter cet homme qui fait primer son intérêt individuel avant l’intérêt collectif. Les montpelliérains sont maintenant en train de comprendre qui se cachait sous le masque de Philippe Saurel, soi-disant candidat de gauche aux élections municipales.

Les jeunes socialistes continueront toujours à privilégier la politique des idées, c’est pour cela que nous participerons activement, par nos propositions, à enrichir le programme de la gauche aux futures élections départementales.

Jonathan Bulit

Commentaires (1)

Alexandre
  • 1. Alexandre | 04/04/2015
Le texte semble prôner le non cumul des mandats, mais qu'en est-il de Mr Meskida? Je trouve cela navrant que le MJS et le PS soutiennent le non cumul des mandats mais que ces élu(e)s ne le respecte pas.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau