Affiches du maire Ménard : les Jeunes Socialistes de l'Hérault fiers de la réaction de Bernard Cazeneuve

  • Par mjs34
  • Le 12/02/2015
  • Commentaires (0)

Affiche menard

Le Mouvement des Jeunes Socialistes de l’Hérault salue la saine réaction du Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, à l’égard de la dernière campagne outrancière de Robert Ménard. 


En effet, le maire d’extrême droite de la ville de Béziers a eu comme dernière lubie de réaliser une campagne expliquant que « désormais la police municipale a un nouvel ami » avec la photo d’une arme à feu. Cette initiative populiste est nauséabonde pour notre République. Au lieu de rassurer les citoyens, la municipalité biterroise fait sciemment le choix de la démagogie et du renforcement des fractures sociales et territoriales. Après le maire de Montpellier qui a comparé sa ville à celle de Chicago, le maire de Béziers quant à lui se croit dans le Far West ! 

Nous tenons à affirmer notre soutien plein et entier à notre Ministre de l’Intérieur qui a su rappelé avec brio les valeurs pour lesquelles des millions de français ont manifesté en janvier dernier : « L’outrance de cette campagne ne peut qu’aboutir à de graves contresens.  Réduire l’action des forces de l’ordre à leur arme, c’est en premier lieu méconnaître la conception qu’elles se font de leurs missions. C’est aussi se tromper lourdement sur le sens du message de gratitude et de respect que les Français ont adressé aux policiers lorsqu’ils sont sortis dans la rue le 11 janvier. Ce ne sont pas des armes que les Français ont applaudies, mais des femmes et des hommes résolument attachés aux valeurs de la République et garants de la paix publique. Les meilleurs amis des policiers municipaux et nationaux ne sont pas leurs armes, garantie de leur protection, mais les citoyens respectueux des valeurs républicaines. » 

Aujourd’hui, si nous voulons à nouveau créer du « vivre ensemble » dans tous les quartiers, il faut notamment redonner de nouveaux moyens et de nouvelles fonctions à la police municipale. La police existe avant tout pour faire respecter l’ordre républicain, mais elle doit aussi pouvoir rassurer les gens, connaitre les différents acteurs d’un quartier et faire de la prévention afin d’empêcher les crimes et les délits. Ainsi nous rappelons notre proposition de recréation d'une véritable police de proximité et de réalisation de l’attestation de contrôle d’identité afin de lutter contre le délit de faciès.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau