Journal

Vous n'avez pas eu nos journaux papier ? C'est pas grave, vous pouvez les retrouver ici en format PDF !

Journal Septembre 2014Journal Septembre 2014 (4.56 Mo)

Journal janvier 2016Journal Janvier 2015 (1.34 Mo)

Revivez nos réunions et nos actions en photos !

Permanence

Nous tenons, tous les mercredis, de 14h à 18h, une permanence à la fédération du Parti Socialiste, à Montpellier.

Ce rendez-vous hebdomadaire est l'occasion pour les nouveaux adhérents de nous découvrir, mais également un moment de partage pour les militants présents.

 

Comment s'y rendre en transport en commun ?

Il suffit de descendre à l'arrêt Les Aubes de la ligne 4 de tramway, puis quelques minutes de marche à pied en remontant le long de la rue de la pépinière.

Lancement de la campagne nationale sur l'immigration !

Avec le "vrai/faux de l'immigration", nous avons lancé notre nouvelle campagne à 15h sur les allées Paul Riquet à Béziers par une action coup de poing. Nous avons réalisé une carte d’identité géante pour que chacun ajoute son prénom sur cette carte pour combattre les amalgames liés à des apparences qui sont souvent trompeuses.

Par ailleurs, à travers un tract et une cocotte ludique passant au détecteur de vérité et de mensonge des phrases prononcées par des responsables politiques ou des chercheurs, chacun a pu vérifier si ses présupposés sur l'immigration sont exacts dans les faits.

 

Cette campagne intervient alors que les élections départementales voient de nombreux candidats FN se positionner pour gagner des cantons et que l'élection législative du Doubs a démontré la force de l'extrême droite et d'une candidate affirmant l'inégalité des races. Les propos tenus à plusieurs reprises par le maire d’extrême droite de Béziers depuis les attentats du 7 janvier sont tout simplement honteux.

 

Après dix années de droite et de débats nauséabonds qui ont libéré la parole raciste et stigmatisé des milliers d'individus, et alors que la gauche est au pouvoir, les Jeunes Socialistes refusent la fatalité. Il est encore temps de convaincre les Français, et particulièrement les jeunes, qu'une politique migratoire de gauche est possible, à quelques semaines d'un débat sur ces sujets au Parlement.

Retrouvez un retour photos sur l'action en cliquant ICI (album photos du site) !

Et le tract : Tract immigration mjs1 1tract-immigration-mjs-.pdf (671.39 Ko) !

Affiches du maire Ménard : les Jeunes Socialistes de l'Hérault fiers de la réaction de Bernard Cazeneuve

Affiche menard

Le Mouvement des Jeunes Socialistes de l’Hérault salue la saine réaction du Ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, à l’égard de la dernière campagne outrancière de Robert Ménard. 


En effet, le maire d’extrême droite de la ville de Béziers a eu comme dernière lubie de réaliser une campagne expliquant que « désormais la police municipale a un nouvel ami » avec la photo d’une arme à feu. Cette initiative populiste est nauséabonde pour notre République. Au lieu de rassurer les citoyens, la municipalité biterroise fait sciemment le choix de la démagogie et du renforcement des fractures sociales et territoriales. Après le maire de Montpellier qui a comparé sa ville à celle de Chicago, le maire de Béziers quant à lui se croit dans le Far West ! 

Nous tenons à affirmer notre soutien plein et entier à notre Ministre de l’Intérieur qui a su rappelé avec brio les valeurs pour lesquelles des millions de français ont manifesté en janvier dernier : « L’outrance de cette campagne ne peut qu’aboutir à de graves contresens.  Réduire l’action des forces de l’ordre à leur arme, c’est en premier lieu méconnaître la conception qu’elles se font de leurs missions. C’est aussi se tromper lourdement sur le sens du message de gratitude et de respect que les Français ont adressé aux policiers lorsqu’ils sont sortis dans la rue le 11 janvier. Ce ne sont pas des armes que les Français ont applaudies, mais des femmes et des hommes résolument attachés aux valeurs de la République et garants de la paix publique. Les meilleurs amis des policiers municipaux et nationaux ne sont pas leurs armes, garantie de leur protection, mais les citoyens respectueux des valeurs républicaines. » 

Aujourd’hui, si nous voulons à nouveau créer du « vivre ensemble » dans tous les quartiers, il faut notamment redonner de nouveaux moyens et de nouvelles fonctions à la police municipale. La police existe avant tout pour faire respecter l’ordre républicain, mais elle doit aussi pouvoir rassurer les gens, connaitre les différents acteurs d’un quartier et faire de la prévention afin d’empêcher les crimes et les délits. Ainsi nous rappelons notre proposition de recréation d'une véritable police de proximité et de réalisation de l’attestation de contrôle d’identité afin de lutter contre le délit de faciès.

Nous sommes aussi présents sur les réseaux sociaux : suivez nous sur Facebook et sur Twitter !