Journal

Vous n'avez pas eu nos journaux papier ? C'est pas grave, vous pouvez les retrouver ici en format PDF !

Journal Septembre 2014Journal Septembre 2014 (4.56 Mo)

Journal janvier 2016Journal Janvier 2015 (1.34 Mo)

Revivez nos réunions et nos actions en photos !

Permanence

Nous tenons, tous les mercredis, de 14h à 18h, une permanence à la fédération du Parti Socialiste, à Montpellier.

Ce rendez-vous hebdomadaire est l'occasion pour les nouveaux adhérents de nous découvrir, mais également un moment de partage pour les militants présents.

 

Comment s'y rendre en transport en commun ?

Il suffit de descendre à l'arrêt Les Aubes de la ligne 4 de tramway, puis quelques minutes de marche à pied en remontant le long de la rue de la pépinière.

Nouveau Bureau Fédéral

Suite à la démission de Jonathan Bulit de sa fonction d’Animateur Fédéral, le Bureau Fédéral du Mouvement des Jeunes Socialistes de l’Hérault a été renouvelé.

 

Voici la nouvelle composition du Bureau Fédéral :

 

  • Bastien Frayssinoux, Animateur Fédéral, 20 ans. Militant depuis 2011, il est étudiant en Droit à l’Université de Montpellier.

 

  • Helline Meyrueix, Secrétaire Générale, 23 ans. Titulaire d’un Master 2 en Droit de l'environnement, elle est aujourd’hui salariée et milite depuis 2013.

 

  • Pénélope Guilbaud-Greffié, Trésorière, 18 ans. Militante depuis 2013, elle est étudiante en Musicologie à l’Université Paul Valéry de Montpellier.



Ce changement est l’occasion de rappeler l’excellente qualité du travail réalisé par Jonathan Bulit pendant ses 2 années passées à la tête de cette fédération. Accompagné au quotidien dans sa tâche par Bastien Frayssinoux (ancien Secrétaire Général) et Helline Meyrueix (ancienne Trésorière), il a su impulser une forte dynamique militante, dynamique qui a été utile à la gauche et aux combats qu’elle porte. C’est ainsi sur de très bonnes bases que la nouvelle équipe prend ses fonctions.

 

Cette équipe aura très rapidement à gérer des évènements importants, à commencer par les élections régionales de décembre prochain, enjeu majeur qui va déterminer l’avenir de notre territoire. Elle aura constamment à coeur de développer plus encore cette fédération et d’ancrer solidement le MJS sur le territoire héraultais. Car c’est justement parce que la situation politique actuelle est difficile (crises démocratique et écologique, chômage de masse, pauvreté et inégalités en hausse) que les politiques publiques de gauche sont les plus appropriées. De cela nous en sommes convaincus. Voilà ce qui motive notre engagement et notre détermination à faire gagner la gauche.

Ménard, comme un goût de déjà vu.

Les Jeunes Socialistes de l'Hérault sont écoeurés par Robert Ménard qui reconnaît avoir comptabilisé classe par classe les « enfants musulmans » dans les écoles de sa ville, en fonction de leurs prénoms pour démontrer la prétendue menace qu’ils représenteraient pour sa ville.

Robert Ménard, élu avec le soutien du Front national à Béziers renoue ainsi avec une pratique que l’on croyait révolue.

Les Jeunes Socialistes de l'Hérault rappellent que par le passé, des enfants furent fichés, stigmatisés, séparés, déportés puis exterminés parce qu’ils étaient juifs, Arméniens ou Tutsi.

En disant que « les prénoms disent les confessions », Robert Ménard ouvre les vannes d’un racisme décomplexé avec une vision essentialisée de la société et des amalgames les plus insupportables.

Cette démarche étant contraire à la loi, les Jeunes Socialistes de l'Hérault attendent qu’une enquête soit ouverte immédiatement et une condamnation ferme du Maire de Béziers et de ses pratiques.

Nous sommes aussi présents sur les réseaux sociaux : suivez nous sur Facebook et sur Twitter !