Journal

Vous n'avez pas eu nos journaux papier ? C'est pas grave, vous pouvez les retrouver ici en format PDF !

Journal Septembre 2014Journal Septembre 2014 (4.56 Mo)

Journal janvier 2016Journal Janvier 2015 (1.34 Mo)

JournalOctobre2015Journal Octobre 2015 (2.44 Mo)

Revivez nos réunions et nos actions en photos !

Dernier article

Montpellier, nouveau stade de foot : les Jeunes Socialistes de l’Hérault réagissent

 

L’annonce unilatérale de la construction d’un nouveau stade foot, en conférence de presse par Philippe Saurel, au-delà de toute consultation démocratique - qui aurait été bien nécessaire ici - ne peut rester sans réaction, car elle pose de nombreuses questions essentielles pour l’avenir de Montpellier.

 

Comment expliquer que priorité soit donnée à la construction d’un stade, alors que nous en possédons déjà un de capacité internationale, que l’argent public se raréfie, et alors même que d’autres projets structurants et d’avenir sont une nécessité pour de nombreux citoyens, comme la Ligne 5 de Tram ?

 

Comment expliquer que l’abandon de certains quartiers de la ville existante - ici à travers les équipements sportifs que sont le stade de la Mosson et le palais des sports Bougnol - soit ainsi mené, au profit de la ville nouvelle, et surtout au détriment de quartiers importants de la ville, et de leurs habitants ?

 

Comment expliquer que la priorité en terme de rayonnement sportif de Montpellier - et ce sans demande particulière du MHSC ni concertation avec ce dernier - soit aujourd’hui la construction d’un stade de foot d’une capacité inférieure à l’actuel, nous reléguant ainsi dans la catégorie des villes inaptes à recevoir des rencontres internationales ?

 

Comment expliquer que la question de l'inondabilité du stade fasse tout à coup l’objet d’une priorité politique, quand des aménagements pour y remédier - moins coûteux qu’un nouvel équipement -  sont possibles, et alors même que l’inondabilité des habitations alentours ne semble pas retenir l’attention du maire-président ?

 

Parce que ces questions importantes restent aujourd’hui sans réponses satisfaisantes, malgré les interventions salutaires des élus de Gauche à la Ville et à la Métropole, les Jeunes Socialistes de l’Hérault s’opposent à ce choix et demandent au minimum qu’un vrai débat démocratique ait lieu sur ce projet.

 

Enfin, les Jeunes Socialistes de l’Hérault répondent au maire-président, qui a semblé s’émouvoir de nos réactions, au dernier Conseil de Métropole, qu’ils regrettent tout ce qui a pu sembler avoir un caractère personnel car ils ont toujours voulu prendre position sur des faits, des idées et des manières de faire de la politique, et rien d’autre. Ce communiqué l’illustre.

Nous sommes aussi présents sur les réseaux sociaux : suivez nous sur Facebook et sur Twitter !